CES 2017 : la banque, un secteur encore trop peu représenté

Une opportunité dans les années à venir

Un fait étonnant du CES : l’absence visible du secteur financier et des FinTechs. Pourtant le sujet prend de l’ampleur notamment avec une session de conférences dédiées sponsorisée par MasterCard et bien plus importante que l’an passé : le Digital money forum.

Les quatre tendances exposées lors de ces conférences concernaient :

  • Les promesses de la blockchain pour changer l’univers de la banque et des finTechs.
  • Le paiement numérique était le sujet le plus débattu entre experts. De grandes sociétés – MasterCard, Amazon et CapitalOne – stimulent le développement du secteur.
  • La gestion de patrimoine avec les robot-conseillers, le machine learning et l’analyse des comportements
  • Les préoccupations sur la cyber sécurité de plus en plus importantes du point de vue des consommateurs.

On notera tout de même la présence de l’incubateur le Village by Crédit Agricole, de BNPP Real Estate sur le stand de la Poste pour présenter de façon immersive l’immeuble connecté de demain et la présence discrète de l’incubateur l’Échangeur de BNP PF qui sillonnait les allées du salon.

Une présence feutrée donc des acteurs de la finance mais néanmoins continue ces dernières années. Nul doute que l’arrivée de l’IA sur le marché des consommateurs (Alexa, IBM Watson) poussera le secteur financier à investir davantage dans leur présence sur le salon dans les années à venir.

Nos coups de cœur

Monimalz, la tirelire connectée de La Banque Postale aide les enfants (et les plus grands) à apprendre à épargner, et à créer un lien physique entre un objet (la tirelire) et l’usage (le projet autour de l’argent épargné). Pour plus de détail,vous trouverez un article dédié sur notre blog.

 

Jpeg

Wiidii, la future génération d’assistants virtuels exposait pour la première fois au CES dans la zone Eureka park, sélectionnée avec 5 autres startups françaises par l’équipe du Village by CA.  La solution de la startup bordelaise est un assistant personnel hybride combinant intelligence artificielle et véritable service de conciergerie qui prend les rendez-vous, fait des réservations, donne des conseils personnalisés à votre place. Plus l’utilisateur adopte et pratique Wiidii et plus la solution apprend et personnalise les réponses. Le logiciel utilise du machine learning, de l’IA et de l’automatisation pour rendre possible une conversation réelle avec son assistant personnel. Les utilisateurs peuvent réaliser leurs requêtes par écrit ou par la voix. A la différence des systèmes évoqués précédemment, Wiidii combine à la fois intelligence artificielle et humaine grâce à un service de conciergerie. Même si la plupart des demandes peuvent être traitées par l’intelligence artificielle, les plus complexes sont redirigées vers la conciergerie et donc un humain. Par ailleurs, l’assistant conserve de manière sécurisée des documents personnels des utilisateurs tels que le passeport, le permis de conduire, le groupe sanguin, cartes de fidélité – et qui peuvent être utiles pour une transaction. Wiidii ne conserve pas les informations des cartes de crédit, data financières ou données de santé car trop confidentielles. La startup propose une solution en BtoBtoC et cible les compagnies de voyages et fabriquant de voitures. La solution est actuellement adoptée par Air France, Hertz Europe, le Palais de congrès à Cannes, voyage SNCF et demain des acteurs financiers.

Auteur: Audrey PRÉVOST

Partager cet article :