GMAO : UN OUTIL DE PRODUCTION AU SERVICE DES ACTIVITÉS DE MAINTENANCE DE L’ENTREPRISE

QU’EST-CE QU’UNE GMAO ?

Un logiciel de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur est un outil de production permettant de piloter, d’analyser et d’archiver l’ensemble des opérations de maintenance menées sur les actifs de l’entreprise : Bâtiments, installations, équipements etc.

Une GMAO constitue avant tout un référentiel unique, fiable et centralisé des données de maintenance pouvant s’interfacer avec l’écosystème SI de l’entreprise (ERP, GED …) et répondre à l’émergence du digital (IOT, BIM …).

Cet outil facilite ainsi l’accès et le partage de l’information entre les multiples parties prenantes de l’entreprise et constitue un véritable levier de pilotage et d’aide à la décision notamment pour la direction et les services financiers (indicateurs de suivi des opérations, des RH, des coûts, des budgets, de la facturation …).

Une GMAO est donc un outil d’optimisation multicouche de la gestion du patrimoine de l’entreprise.

fonctionalites-gmao-vf

 

QUELS EN SONT LES BÉNÉFICES ATTENDUS ?

Les bénéfices escomptés de l’intégration d’une GMAO sont multiples, bien que difficiles à quantifier car souvent indirects. Nous pouvons ainsi citer :

  • L’optimisation des coûts de maintenance et d’exploitation (main-d’œuvre, pièces détachées, traitement administratif …)
  • L’amélioration de la fiabilité et de la disponibilité des équipements
  • L’optimisation des achats (aide aux appels d’offres, gestion des contrats de prestataires externes …)
  • Une mise en qualité des retours d’expérience (REX) grâce notamment à l’historique des travaux de maintenance
  • L’amélioration de la planification des interventions
  • La réduction des opérations correctives au profit du préventif
  • Un meilleur contrôle de l’activité des sous-traitants et prestataires externes
  • L’optimisation de la gestion des stocks (meilleur contrôle des sorties, aide aux inventaires, optimisation du taux de rotation, etc.)
  • La traçabilité des équipements, parfois pour répondre à des contraintes réglementaires
  • L’aide à la décision grâce à la fourniture d’indicateurs plus objectifs, notamment les décisions de renouvellement de matériel
  • etc.

 

QUELS SECTEURS D’ACTIVITE SONT CONCERNES ?

Tous les secteurs d’activité disposant de biens et/ou d’équipements à maintenir sont potentiellement concernés par l’exploitation d’un outil de GMAO. On peut ainsi citer les secteurs :

  • Industrie (automobile, pharmaceutique …),
  • Energie (gaz, pétrole, électricité, etc.),
  • Transports (routier, ferroviaire, aérien, transports publics …),
  • Médical (hôpitaux, cliniques …),
  • Immobilier (HLM, locatif, d’entreprise et sièges sociaux, moyens généraux …),
  • Grande distribution,
  • Collectivités locales (communauté urbaine, agglomération, aéroport …),
  • Travaux publics,
  • Télécoms (gestion des équipements réseau),
  • Etc.

 

COMMENT BIEN CHOISIR SA GMAO ? 

Une GMAO est porteuse d’efficience au sein de l’entreprise à condition d’avoir au préalable réalisé une analyse approfondie du besoin.

TNP met ainsi à disposition de ses clients une grille d’analyse éprouvée selon 10 axes prioritaires …criteres-gmao

… Pour les soutenir dans leur choix de progiciel intégré sur un vaste marché.

ca-gmao-vf

*Estimation du chiffre d’affaires des éditeurs pour leur activité de GMAO

 

Bien identifier son besoin et choisir l’outil adéquat sont des prérequis nécessaires mais non suffisants pour tirer le meilleur d’une GMAO. La mise en place d’un tel outil est conditionnée par l’évolution des pratiques et processus des différents métiers concernés (mainteneurs, exploitants, financiers etc.).

En effet plus qu’une démarche d’outillage la mise en place d’une GMAO implique une transformation plus ou moins forte des organisations, en fonction du niveau de maturité déjà atteint, pour s’aligner aux standards du marché.

 

MISE EN APPLICATION : TNP EST AUJOURD’HUI INVESTI AUPRÈS DE SNCF GARES & CONNEXIONS DANS LA MISE EN PLACE D’UN OUTIL DE GESTION DE LA MAINTENANCE

igo

Gares & Connexions (SNCF Mobilité), en charge de 80 % des gares françaises, souhaite aujourd’hui optimiser sa gestion de la maintenance et de l’exploitation de ses équipements et biens immobiliers (gares et hors gares).

Le programme iGO (pour Intégration de la Gestion des Opérations), soutenu par TNP, porte cette transformation via :

  • La mise en place d’un progiciel intégré de gestion des opérations (GMAO) pour l’ensemble des acteurs du siège jusqu’aux établissements opérationnels,
  • Une refonte complète des processus métiers de la branche.

Cette refonte des processus de maintenance et d’exploitation induit une transformation des SI existants, incluant le dé-commissionnement d’applications historiques, et vise à rationaliser le parc applicatif de la branche.

Le programme iGO s’impose ainsi comme une valeur ajoutée Métier, SI et Digital construit autour de 5 axes :

Connaitre son patrimoine

  • Harmoniser / unifier les référentiels Equipements et Bâtiments
  • Géolocaliser le patrimoine
  • Accéder aux données et documents associés (GED)

Manager son activité

  • Professionnaliser la planification des opérations
  • Faciliter l’attribution des tâches aux agents
  • Renforcer l’efficacité du modèle de pilotage

Faciliter les interventions

  • Simplifier et mettre en qualité les informations saisies lors des interventions
  • Accéder aux données et documents en mobilité

Maîtriser la relation clients

  • Interagir et informer correctement les occupants / exploitants des sites
  • Mesurer leur satisfaction

Favoriser l’innovation

  • Collecter les données des capteurs sur équipements pour créer des alertes de maintenance (IOT)
  • Utiliser les données de maquette et visionneuse 3D (BIM)

TNP est ainsi mobilisé en Assistance à Direction de Programme pour renforcer l’équipe G&C sur les volets pilotage du programme, conception du nouvel outil en mode Agile, conduite du changement et déploiement sur un périmètre de 3000 gares et 6000 utilisateurs.

 

Auteurs : Joachim Aubel, Victor Mateus, Growshigan Natkulentran

Auteur: Joachim Aubel

Partager cet article :