« L’équipe cœur », un accélérateur de la transformation d’une DSI

Suite à l’essor des technologies digitales, les DSI se transforment en profondeur et ont besoin de rénover leur parc applicatif. Cela se traduit sur le terrain par un nombre croissant de projets de modernisation, souvent à forte criticité métier. La DSI doit adapter sa manière de gérer les compétences et les connaissances. Face aux difficultés rencontrées des directions SI à dimensionner, consolider et assouplir les organisations en place, gérer un BUILD croissant tout en garantissant la sécurité du RUN, TNP a élaboré une démarche innovante pour accompagner ses clients de façon méthodique. Cette démarche « équipe cœur » peut être vue comme l’adaptation de la méthode « base zéro » utilisée pour la réduction des coûts, à la gestion des ressources et connaissances d’une DSI.

Intérêts du modèle

Cette transformation permet l’évolution d’un modèle rigide vers une organisation souple et réactive avec une maîtrise des compétences qualifiées au sein de chaque équipe cœur et hors cœur, accélérant ainsi la mobilisation de ces ressources internes sur des projets critiques dans des délais courts.

Ce modèle présente l’avantage d’aligner la capacité de travail des équipes avec les besoins à l’instant T, ce lissage des creux et pics de charge, par les ressources internes, maximise leur taux de staffing et l’utilisation des compétences cibles par la DSI.

Enfin sur le sourcing externe, cette transformation permet la réduction du volume de prestation externe notamment en assistance technique, et la mise en place de centre de compétence par technologie ou activité massifié autour de quelques fournisseurs satisfaisants.

Le gain de ce modèle d’organisation « équipe Cœur » est multiple : l’optimisation de la charge des internes, l’identification puis la sollicitation des compétences cibles et enfin la massification des prestations externes.

Mise en œuvre de la démarche

La démarche vise à répartir les effectifs d’une DSI en deux équipes.

Une équipe cœur en capacité de sécuriser des activités de run

L’effectif minimum de ressources clés avec leurs compétences et connaissances permettant de sécuriser le maintien en condition opérationnelle du parc applicatif (maintenance, support, etc) est qualifié puis positionné dans l’équipe cœur. Cette équipe contribue aux projets du domaine en apportant son expertise de manière ponctuelle en tant qu’experts sur différentes tâches notamment de : l’expertise métier, l’architecture, des chiffrages, des choix de solutions.

Une équipe hors cœur disponible pour intervenir sur les projets, de manière transverse

Les ressources de cette entité, dites « équipe hors cœur », permettront d’absorber les variations de charges (pics et creux) du RUN et du BUILD. Ces bascules vers d’autres entités sont réalisées prioritairement pour des ressources ayant forte disponibilité, avec une adéquation entre les compétences et le besoin d’assistance émis par le projet. Ces ressources font preuve d’autonomie, de recul et d’adaptabilité, et en capacité d’intervenir de manière transverse sur une activité projet de conception, de développement et de recette. En fonction des souhaits de mobilité des intéressés, un plan d’accompagnement et de formation, notamment sur des technologies cibles, est défini puis mis en œuvre par le manager et la DRH.

Auteur: Anthony SCETBON

Partager cet article :