Monimalz, la tirelire connectée by La Banque Postale

La tirelire connectée Monimalz

Plusieurs années déjà que les banques tentent de trouver des use cases autour de l’IOT sans vraiment parvenir à des solutions pratiques. Difficulté d’identifier les usages, d’entrevoir un premier business case, manque d’appétence des clients, manque de connaissances techniques IOT des DSI… bref, un domaine à explorer complètement !

On dirait bien que #YellowInnovation, le laboratoire d’innovation de Groupe La Poste a amorcé un très beau début de réponse avec « Monimalz ». Il s’agit à première vue d’une tirelire connectée, mais en fait c’est bien plus ! C’est la savante conjugaison entre un objet connecté – une tirelire au design raffiné, dont la coque peut être changée selon les désirs – complété d’une plateforme mobile adhoc, branchée sur le service « talk to pay » de La Banque Postale, lancé cet été, et lié à un livret A de la Banque Postale (pour l’instant).

Le Pitch

L’objectif est d’aider les enfants (et les plus grands) à apprendre à épargner, et à créer un lien physique entre un objet (la tirelire) et l’usage (le projet autour de l’argent épargné).

Que peut-on faire avec cette « tirelire connectée » ?

  1. L’offrir à un enfant pour qu’il épargne, pièce par pièce et lorsque la tirelire est pleine, le remettre à un postier qui le convertira en réel Livret A,
  2. L’offrir à un enfant (ou un adulte) pour que ses parents, grands-parents, parrains et marraines puisse verser de l’argent à distance sur son livret A et qu’à chaque somme versée, la tirelire s’illumine pour transmettre le message associé et la nouvelle somme (Joyeux Anniversaire, bonne fête…),
  3. L’utiliser comme cagnotte et la gérer à distance grâce à l’appli associée,
  4. Et bien d’autres usages encore à écrire !

Une démarche d’innovation itérative rapide

Monimalz

Ces prototypes ont été créés en 4 mois par les équipes de Yellow Innovation avec l’implication des acteurs de la Banque Postale et c’est un prototype plutôt réussi, très ludique et avec un fort potentiel de séduction, notamment pour les familles.

Il reste encore un peu de chemin pour l’industrialisation, mais ce Monimalz montre bien que le Groupe La Poste et la Banque Postale sont bien décidés à rentrer dans le jeu du digital !

Pour plus d’informations, lire le site dédié à Yellow Vision.

NB : pour la petite histoire, on peut noter l’ironie de mélanger à la fois les technologies les plus récentes : l’IOT et les applications mobiles, avec l’un des produits financiers les plus vieux, à savoir le Livret A, créé en 1818 et distribué par le réseau de l’ancêtre de la Banque Postale depuis la fin du 19ème siècle !

 

 

Auteur: Ilhan GENDRON

Partager cet article :