LES DIGITAL NATIVES : OPPORTUNITÉS ET DÉFIS

Les Digital Natives, également appelés « génération Y », « Z » ou « alpha » et souvent confondus avec les geeks, sont les hommes et femmes de 15 à 25 ans qui ont grandi dans un environnement numérique et en maîtrisent instinctivement les codes.

Quelles sont leurs caractéristiques ?

Comment permettent-ils d’accélérer la création de valeur pour l’entreprise ?

Comment les intégrer dans une structure existante ?

Comprendre les Digital Natives

Les caractéristiques des Digital Natives sont relativement connues et partagées: ils sont réactifs, pragmatiques, recherchent le bien-être au travail, la liberté, le respect… Cependant, si leur impact sur les business models et l’organisation des entreprises fait les choux gras de la presse professionnelle, peu de propositions concrètes ont été apportées pour faciliter leur intégration, principalement parce que leur comportement est encore mal compris.

Les études sur le sujet sont en effet contradictoires. Les Digital Natives sont présentés tour à tour comme des mercenaires prêts à changer d’employeur tous les trois mois ou comme des salariés s’identifiant à l’entreprise et cherchant à la porter le plus loin possible. Les uns décrivent une génération hostile à toute forme d’autorité et de hiérarchie, les autres affirment que le rôle du manager n’a jamais été aussi prépondérant.

Les contradictions sont telles que la notion est rejetée par quelques académiques, qui n’y voient qu’une construction idéologique traduisant les craintes d’obsolescence des anciennes générations et ignorant les disparités sociales de cette nouvelle classe d’âge. Peut-être est-il vain de chercher à catégoriser le comportement d’une génération à travers des images d’épinal et vaut-il mieux se concentrer sur ses pratiques.

Transformer vos pratiques pour adapter votre modèle aux nouveaux besoins

Justement, les études et retours d’expérience sur les pratiques des Digital Natives convergent et mettent en avant de nouvelles méthodes de travail (multitasking, itérations plus nombreuses, interpénétration des activités personnelles et professionnelles…), de nouveaux outils (applications, outils dynamiques de présentation, espaces collaboratifs, réseaux sociaux d’entreprise…) et de nouveaux usages (capitalisation, re-use, multicanal…).

Afin de répondre aux nouveaux besoins des clients dont une part croissante est elle aussi Digital Native, l’adoption de ces pratiques facilite :

  • L’identification d’opportunités liées au développement de nouveaux produits et services, modes de delivery et business models (numérisation des activités, cross media…) de l’entreprise ;
  • La transformation de ces opportunités en sources d’avantages compétitifs.

Intégrer les Digital Natives dans votre organisation  

Pour saisir pleinement ces opportunités, il convient d’intégrer et de fidéliser les Digital Natives en réalisant de profondes transformations, notamment en :

  • Faisant émerger de nouveaux modes de fonctionnement. Les entreprises peuvent pour cela créer des cellules digital-friendly, implémenter de nouveaux outils (notamment collaboratifs), identifier les profils et compétences requis, recruter les collaborateurs idoines, préciser les attentes envers les managers et managés, faciliter les transferts de compétences entre les générations…
  • Assurant la pérennité de la transformation avec la conduite du changement. Face au risque de non-adhésion, le partage réciproque des pratiques et des expériences est essentiel. Il s’agit de convertir progressivement les Digital Immigrants aux nouveaux modes de fonctionnement tout en faisant comprendre aux Digital Natives que les anciens modes doivent être respectés.
  • Optimisant et actualisant la politique de sécurité SI. L’importance croissante des systèmes de partage en ligne pose la question de la confidentialité des données. De plus, la multiplication des outils et supports de travail laisse la voie ouverte au shadow IT, source potentielle de défaillances de sécurité.

La concurrence pour la recherche d’opportunités commerciales digitales et de ressources humaines talentueuses étant chaque jour plus féroce, le chantier de l’intégration des Digital Natives et de leurs pratiques est prioritaire pour renforcer la capacité des DSI à apporter de la valeur au métier.

 

Par Rémi Foleszynski

 

 

Auteur: Rémi FOLESZYNSKI

Partager cet article :